Artériopathie oblitérante des membres inférieurs :
du dépistage à la prescription d’antiagrégants plaquettaires.

artheriopathie

L'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) peut être considérée comme un problème de santé publique, par sa prévalence, son incidence, sa nécessité de prévention, et son retentissement sur la vie quotidienne du patient et son coût.

 En 2010, on attend en France 10,4 millions de personnes âgées de plus de 65 ans, soit 16,8% de la population.

Le but de ce programme est d'améliorer sa pratique dans la prise en charge des
patients artériopathes.

Ce programme D.P.C s'adresse aux médecins généralistes, aux rhumatologues
et rééducateurs fonctionnels

Objectifs de la formation :

A l’issue de la formation, le médecin généraliste participant sera capable :

  • De mettre en place le dépistage des patients à risque, sur le plan vasculaire artériel.
  • D’assurer la prise en charge thérapeutique des patients porteurs d’une artériopathie des membres inférieurs.

Les deux phases de la formation :

1° phase : recueil des pratiques afin d’évaluer le niveau des connaissances : 
la première phase de ce DPC en ligne consiste à recueillir vos pratiques dans le
dépistage de l’artériopathie des membres inférieurs.

  2° phase : analyse partagée des pratiques : le but de cette phase est d’identifier
 les points faibles et les forts du groupe, ainsi qu’identifier les pistes d’amélioration
 des pratiques.

Vous recevrez un deuxième questionnaire concernant les examens para cliniques
prescrits.

A un mois vous recevrez un troisième questionnaire concernant
votre attitude thérapeutique.

 Après chaque  envoi  vous recevrez une synthèse qui pourra être discutée avec l’expert
et le reste du groupe.

La participation à un module de DPC est indemnisée à hauteur de 30 c / cs (soit 2 jours de formation, dans la limite des 8 jours de formation indemnisés par l’OGC (FPC + DPC).