►Le DPC, qu’est ce que c’est ?

 Le Développement Professionnel Continu a remplacé la FPC (Formation Professionnelle Conventionnelle) et l’EPP (Évaluation des Pratiques Professionnelles).( LOI n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires )

Ce nouveau concept de la formation médicale associe l'analyse, par les professionnels de santé, de leurs pratiques professionnelles, et l’acquisition ou l'approfondissement de connaissances ou de compétences.  Le DPC va vous permettre, par une autoévaluation, de quantifier l’impact de ce programme sur votre pratique.

Le DPC concerne tous les médecins, libéraux et salariés, ainsi que les autres professions médicales et paramédicales, qui doivent se conformer aux mêmes obligations.

►Pourquoi remplacer la FPC par le DPC ?

Afin de s’assurer qu’une action de formation aura un impact sur la pratique.

►Comment s’effectue un cycle de DPC ?

Par la succession de plusieurs phases :

1)    Recueil de pratique : une fois votre inscription validée, vous recevez  par mail un questionnaire permettant de recueillir votre pratique sur le thème choisi.

2)    Analyse de la pratique : a un mois vous recevez une synthèse  de la pratique de votre groupe vous permettant de confronter votre pratique à celle du groupe, ainsi qu’aux recommandations officielles (HAS , sociétés savantes …) . Vous dégagez ainsi des perspectives d’amélioration de votre pratique.

3)    Renforcement des connaissances : l’expert qui accompagne votre programme de formation est joignable par mail pour répondre à toute question et vous apporte les connaissances nécéssaires tout au long du programme. Si besoin une conférence téléphonique ou une visio conférence peuvent être programmées afin que les participants puissent directement discuter avec lui.

 4)   Mesure d’impact : a un mois vous recevez de nouveaux questionnaires afin de quantifier les modifications de votre pratique.

 ►Est-ce indemnisé ?

Ces programmes sont indemnisés. Dorénavant l'unité de compte sera la demi-journée d'astreinte, physique ou virtuelle. 
Chaque demi-journée sera indemnisée 7,5 C/CS soit 172,50 € soit 15 C/CS par jour comme dans le dispositif précédent. Cette indemnisation sera versée par l’OGDPC sur présentation d’une attestation que nous vous délivrons et justifiant de la réalisation d’un programme complet.